La fête de Noel

Rédigé par Anne-Marie SCHMIDT Aucun commentaire
Classé dans : Vie d'église Mots clés : aucun

C’est devant une salle comble que les enfants, ados et jeunes de l’église ont présenté leur fête de Noël, dimanche 8 décembre.

Chacun avait bien travaillé depuis plusieurs semaines pour assurer un spectacle de qualité.

A partir de différentes traditions de Noël les enfants ont expliqué le vrai sens de cette fête : la venue de Jésus, le Fils de Dieu, sur la terre pour être le Sauveur des hommes.

 

            

Puis ce fut au tour des ados et des jeunes de présenter un Noël d’aujourd’hui avec toujours, en trame, cette naissance exceptionnelle : Dieu est venu chez nous pour porter notre misère.

 

             

A travers chants, saynètes, danses, le message du salut a été apporté et la véritable joie de Noël manifestée. Emmanuel, « Dieu avec nous », règnera pour toujours !

 

      

Les animateurs, toujours fidèles et enthousiastes ont également participé dans la préparation de cette fête et l’interprétation de 2 chants de Noël.

Enfin tout s’est terminé par un magnifique goûter dans une salle joliment décorée. Cela fut encore l’occasion de passer un bon moment ensemble et d’accueillir les nombreuses nouvelles personnes présentes ce jour-là.

                   

Merci à tous : enfants, ados, jeunes, animateurs, merci à Mathieu et Justine pour l’aide à la sonorisation et la vidéo projection, merci à Mireille pour la création de ce spectacle, merci au Pasteur Kelly et à l’église pour leur soutien, merci aux parents pour la collaboration et…les bons gâteaux, et surtout, merci à notre Dieu d’avoir envoyé son Fils, Jésus-Christ, sur notre terre pour nous sauver !

 

« Aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. » (Evangile de Luc chapitre 2 verset 11)

 

 Mireille

 

Déjà un an....

Rédigé par Anne-Marie SCHMIDT Aucun commentaire
Classé dans : Vie d'église Mots clés : aucun

Le dimanche premier Décembre , après le culte , les membres de l'église se sont retrouvés pour fêter le premier anniversaire de notre nouveau lieu de culte.

                                  

C'était l'occasion de se rappeler toutes les étapes parcourues pour la réalisation de cette salle , les combats puis les victoires , le soutien des autorités de la ville , les dons, l'engagement de l'entreprise qui a construit le bâtiment.....tout ce qui nous rappelle la fidélité de notre Dieu qui était là , qui nous accordait ses grâces à chaque nouveau défit .

 

                                          

Nous sommes partis de rien au niveau financier , mais Dieu a honoré la FOI de toute une assemblée qui a prié pour que l'impossible puisse se faire et les prières ont été exhaussées. Aujourd'hui nous bénéficions d'un lieu de culte aux normes de sécurité et d'accessibilité . Un beau témoignage dans la ville et auprès des autorités...A DIEU seul revient toute la gloire !

 

     

A la suite du culte  nous avons partagé un moment de convivialité tous ensemble .

 

 

Samuel prit une pierre , qu'il plaça entre Mitspa et Schen , et il l'appela du nom d'Eben-Ezer , en disant : Jusqu'ici l'Eternel nous a secourus .

 Samuel 7.12

*************************************

Baptêmes du 20 Octobre

Rédigé par Anne-Marie SCHMIDT Aucun commentaire
Classé dans : Témoignages Mots clés : aucun

Le pasteur a introduit ces moments en rappelant les principes fondamentaux du baptême par immersion : c’est une confession publique devant Dieu et devant les hommes d’appartenir au christ et de s’engager à le suivre . Le fait de rentrer et de sortir de l’eau est le symbole de la mort à notre ancienne vie , qu’on laisse et on ressort comme ressuscité à une vie nouvelle .

C’est le baptême d’un adulte qui a pris conscience du sens de la mort et de la résurrection du Seigneur Jésus .

                                     **********************************************

Des beaux témoignages de vies transformées par la puissance de Dieu

 

Séverine : 42 ans.

Tout d’abord je vous remercie d’être présents et de m’accompagner dans ma nouvelle vie .

Je vis séparée, j’ai mes enfants et mon ex-mari qui sont venus aujourd’hui. Je suis née à Lyon , ça fait 17 ans que je suis sur Tarbes . Je suis issue de parents divorcés , j’ai eu une enfance pas très facile . Maman alcoolique ( elle pleure ), un père souvent absent . Donc j’ai grandi seule avec ma sœur et mon frère . Ensuite , j’étais en foyer quand j’étais jeune .C’était une enfance pas très très facile ( elle pleure )….je n’ai pas reçu de cadre à la maison , je n’ai pas vécu dans l’amour . Quand j’étais petite , j’étais en échec scolaire , j’étais une enfant assez rebelle , j’avais besoin d’attention , d’exclusivité .

J’ai fait une première année de BEP en secrétariat , puis je suis partie et je suis allée travailler à l’usine pour gagner ma vie . J’ai été licenciée car j’ai eu une altercation avec une collègue de travail et là , je suis devenue gendarme adjointe . J’ai été affectée sur Paris-Orly mais la vie parisienne ne me plaisait pas et je suis venue à Tarbes  . c’est là où j’ai rencontré mon mari qui m’a donné deux merveilleux enfants . Ensuite j’ai passé le concours pour être sous-officier. J’étais enceinte du deuxième enfant et je n’ai pas continué. J’ai passé le concours d’aide soignante , je l’ai réussi et j’ai trouvé du travail à l’hôpital de Pau . En 2014 , après trois tentatives pour devenir infirmière , j’ai réussi le concours . La première et la deuxième année se sont très bien passées , la troisième année je me séparais de mon mari . C’était une période difficile sur le plan psychologique . Je mangeais peu, je dormais plus , j’avais perdu 25 kgs . Ce qui a été dur pour moi, c’est que j’ai fait des stages où j’ai été rabaissée, humiliée, j’avais perdu confiance en moi .Donc j’ai décidé d’interrompre mes études pendant un an pour remonter la pente.

Un soir où j’étais en stage, ça ne se passait pas très bien , c’est là que j’ai fait ma rencontre avec Jésus, j’ai prié de tout mon cœur : pourquoi j’avais vécu tout ça et j’ai fermé les yeux(quand je raconte ça il y en a beaucoup qui se moquent de moi ) et je me suis retrouvée dans l’espace , j’ai vu la terre et j’ai vu un homme à côté de moi, il brillait, il y avait des escaliers transparents en direction de la terre et après ça a disparu comme c’était venu . Ensuite j’ai fait des recherches , je me suis isolée et ça m’a guidé vers un pasteur canadien , je me suis mise à prier , j’ai lu . Dans plusieurs situations Dieu m’avait dit qu’Il m’aimait . Dieu est patient , Il attend.J'ai commencé à étudier la Bible avec des explications et j'ai compris qu'il fallait demander pardon car l'homme est né pécheur . Pour moi , c'était essentiel de naître de nouveau et d'être une nouvelle créature .

Donc , après mon année de pause , j’ai repris mon travail d’aide soignante et on m’a encouragé et le 6 janvier je rencontrais le pasteur Akarasis car Dieu m’avait guidée jusqu’ici .Dans mon coeur , je cherchais une église avec un pasteur car c'est ce qui me semblait le plus proche de la Bible , de la parole de Dieu .

J’ai fait les deux stages qui me restaient plus mon mémoire. J’ai réussi grâce au Seigneur.

Quand j’étais petite, déjà je m’intéressais à Dieu , mon père était de confession catholique, ma mère priait la vierge . J’ai toujours été intéressée. Je savais qu’il y avait un créateur . Ensuite , au grand désespoir de mon mari , je me suis dirigée vers la voyance, c’était pour me réconforter . J’avais la bible , je lisais un peu la bible de mon père . Ma rencontre avec Dieu m’a apporté beaucoup d’amour , de s’aimer soi et surtout aimer les autres . Depuis que je connais notre Seigneur Jésus Christ , pour moi c’est pas une religion, mais c’est une complicité , un confident qu’on a dans notre vie . Il m’apporte paix et amour . J’ai plus de confiance en moi . Dieu frappe à la porte de tout le monde. Il faut juste des oreilles pour l’entendre et ouvrir les yeux de son cœur .

AMEN

 

                                             *****************************************

 

Nicolas 21 ans

 

Bonjour à tous et à toutes,

Cela fait 3 ans que je fréquente l’église locale et pendant cette période , le Seigneur n’a pas chômé avec moi …

C’est un voisin qui nous a fait connaître l’existence de l’église du Foiraïl . Nous n’avions qu’un vélo , gentiment , ce voisin nous a proposé de nous y amener .Ma mère a fini par obtenir le permis de conduire , grâce à Dieu .

A ce moment là je n’avais toujours pas la foi . La lassitude s’était emparée de ma volonté et bien souvent , le dimanche matin , je changeais l’heure en cachette , pour ne pas devoir assister au culte .

C’est malheureux à dire mais c’est la réalité .

Puis vient le moment où je veux faire comme la plupart des jeunes de mon âge , c’est à dire avoir une petite amie , et à ma grande surprise , cette expérience m’a beaucoup déçue . Heureusement Dieu a su me garder de tous ces pièges liés à la folie de la jeunesse . J’ai été blessé , mais le temps m’a aidé à tourner la page . C’est durant cette petite période difficile de ma vie qu’est né le premier rapprochement avec le Seigneur . Je me mettais à lire la Bible de temps à autre , tout en étant coutumier de soirées bien arrosées le samedi soir .

Je ne le réalisais pas , mais un vrai lien personnel est né avec le Seigneur. Je venais régulièrement à l’église , je me mettais à prier , chose que je ne faisais jamais auparavant . Et à cette période là , je priais pour réussir au Bac que j’ai eu avec la mention Assez Bien , je ne m’y attendais vraiment pas , Je me disais que c’était une grâce de Dieu .

Après , j’ai décidé de passer le test pour entrer dans la gendarmerie en y allant cette fois , la fleur au fusil . En attendant la réponse , j’ai occupé un emploi en interrim dans une boîte d’aéronautique où j’ai effectué plusieurs stages dans le cadre de ma formation . Les jours passent et un jour , en rentrant du travail , je reçois un mail de la gendarmerie qui me dit que je ne suis pas accepté et là , pour moi , c’est comme si le monde s’était écroulé . J’avais échoué aux tests. J’avais beaucoup cru au Seigneur , je me suis senti trahi .

Alors , j’ai décidé de couper les ponts avec Lui pendant une semaine , pas de lecture de la Bible , pas de culte , pas de prières . Il est vrai que j’attendais énormément de ce test car l’usine ne me plaisait pas du tout .C’est durant cette semaine de réflexion que j’ai décidé de consulter le pasteur pour lui exprimer ce que j’avais sur le cœur .

Heureusement , il a su me remettre sur le droit chemin en prenant le temps de m’expliquer les choses et à la fin , nous avons prié . C’était en fin mars 2017 , un instant qui m’a particulièrement marqué, où j’ai prononcé ma confession de foi pour la mort à la croix de Jésus . Il est notre sauveur .

J’ai décidé de faire confiance à Jésus , de suivre Jésus et de donner ma vie à Jésus .

J'ai pris conscience que la philosophie du christ n'était pas vraiment semblable à celle que j'appliquais auparavant .

En vérité , l’immaturité est en partie la cause de mon incompréhension . Aujourd’hui je suis pleinement convaincu de la plus valu que peut apporter la Bible dans notre vie . Cette dernière nous enseigne des choses merveilleuses afin de mener une existence saine et de nous garder de tous les péchés qui puissent exister dans ce monde .

Il est essentiel de toujours prier avant de commencer chaque lecture et demander au Saint Esprit de nous faire savoir le vrai sens de ce qu’on lit parce que , avec notre intelligence humaine limitée , on a besoin que notre intelligence spirituelle se manifeste au cours de la lecture .

C’est vrai que , à mes débuts , quand on venait au culte , je fuyais toujours le pasteur parce que j’en avais mare d’être à l’église et ma mère me forçait toujours , me tenait la main et me disait «  vas voir le pasteur , vas voir le pasteur ».

Et je souhaiterais aussi insister sur l’importance de la communauté chrétienne pour suivre l’entretien de notre foi autre qu’individuellement , pour ne pas nous induire en erreur . Il est évident que je parle en connaissance de cause . Je veux citer le groupe des jeunes qui m’a beaucoup apporté , malheureusement , aujourd’hui les occasions d’y participer se font rares en raison de mes contraintes professionnelles . Mais je ne les oublie pas pour autant , j’ai passé d’agréables moments avec eux , Mathieu et Christelle qui en sont les organisateurs , et les autres jeunes .C’était plaisant de se retrouver pour parler de Jésus , le louer , le glorifier . Et enfin , je cite Nathan qui était un très bon camarade, que je connais depuis longtemps , bien avant sa conversion , aujourd’hui il est baptisé et grandit dans la foi . Vous savez , je dirai même qu’il m’a beaucoup aidé . C’est aussi grâce à lui que ma relation avec l’auteur de nos jours ne cesse de croître . C’est un ami qui m’a grandement influencé et je remercie Dieu de l’avoir mis sur mon chemin .

Je reviens à cet échec. J’ai fini par réussir les tests de la gendarmerie et je remercie Dieu de m’avoir offert la possibilité d’exercer mon métier . Avec le recul , je me dis que cet échec a été un mal pour un bien puisqu’il a été le déclic du commencement de ma conversion .

A présent , je suis pleinement convaincu du changement qu’a eu lieu dans ma personne autant sur le plan personnel que sur le plan spirituel . Dès lors que j’ai accepté de laisser Jésus rentrer dans ma vie , j’ai découvert ce qu’était le Saint Esprit , la différence qu’Il apporte à notre quotidien . Je ne vous dis pas tout ça parce que je suis dans l’émotion , je vous dis ça parce que c’est mon ressenti , mon expérience , mon témoignage avec les autres .

Je ne saurais pas vous dire pourquoi , mais je pense que le Christ a toujours été à mes côtés . A aucun moment , j’ai renié Son existence . En revanche , je reconnais bien L’avoir négligé , voir parfois même offensé .

Dès lors que Jésus frappe à notre porte , deux choix s’offrent à nous : L’ignorer ou bien L’accepter .

Il s’attardera mais à aucun moment Il forcera la porte . Il peut faire preuve d’une patience intemporelle , la preuve : il Lui a fallu 19 ans pour que je sois véritablement converti . Alors malgré les péchés qu’on aie pu commettre dans le passé , il n’est jamais trop tard pour demander pardon.

Dans le psaume 103 , verset 8, il est dit : L’Éternel est compatissant et miséricordieux , lent à la colère et abondant en grâce .

On ne naît pas chrétien mais on le devient .

 Je souhaite remercier toutes les personnes présentes aujourd’hui , toutes les personnes qui ont participé à la préparation de ce baptême , je remercie aussi mon père qui a fait l’effort de venir aujourd’hui et qui vient pour la première fois et je prie pour qu’un jour il rencontre le Seigneur .

Je remercie le pasteur Kelly qui a été l’un des éléments majeurs dans mon éducation chrétienne , je le remercie pour m’avoir apporté son soutien ainsi que son expérience dans la préparation de ce baptême . Je remercie également Mathieu qui occupe une grande place dans le groupe de jeunes . Je le remercie pour tous les conseils qu’il m’a donnés et c’est aussi un membre de l’église à qui on peut se confier . Je remercie toutes les personnes qui chaque dimanche matin , participent à l’animation du culte , ce sont des gens très précieux de l’église .

Et enfin , je remercie la personne qui a été l’élément moteur dans mon parcours , c’est ma mère , malgré toutes les épreuves que je lui ai fait subir , elle n’a pas baissé les bras , elle a persévéré et ça a fini par payer .

 

Que Dieu vous bénisse !

 

Albain est parti vers le Père

Rédigé par Anne-Marie SCHMIDT Aucun commentaire
Classé dans : Vie d'église Mots clés : aucun

Notre frère , Albain Hubert , est parti dans la gloire ce matin .Il avait 77 ans.

Ses obsèques auront lieu vendredi 18 octobre à 14h30 à l’église.

La cérémonie se continuera dans l’intimité familiale.

Que nos prières accompagnent son épouse Fabienne, ses filles et leur famille.

Notre soeur est partie vers le Seigneur

Rédigé par Anne-Marie SCHMIDT Aucun commentaire
Classé dans : Vie d'église Mots clés : aucun

Notre soeur , Mme Aillaut Christiane , est partie dans la gloire jeudi matin , elle avait 88 ans .

Ses obsèques auront lieu lundi 7 octobre à 10 heures à l'église évangélique , 1 bis rue de la fraternité .

Nous entourerons sa famille en cette occasion et nous l'accompagnerons au cimetière d'Azereix .

Fil RSS des articles